Un Peu d'Histoire

La première place londonienne était celle de Covent Garden. Inspiré par les piazzas de la renaissance italienne, l'architecte Inigo Jones a créé un espace tout à fait urbain, avec des boutiques, des cafés et des logements de très grand standing.

Covent Garden en 1777
Covent Garden en 1777
Bloomsbury Square en 1787
Bloomsbury Square en 1787
Bedford Square
Bedford Square

Bientôt la passion anglaise pour le rus in urbe a produit quelque chose de nouveau. Devant son hôtel, le Comte de Southampton a créé la place de Bloomsbury Square. Celle-ci consistait tout simplement en un gazon traversé par des sentiers. Aux trois côtés de la place, le Comte a permis la construction de maisons d'une grandeur et d'un caractère convenable. La place-jardin est née!

Avant la fin du 18e siècle, la forme de la place-jardin avait été perfectionnée. Le meilleur exemple est celui de Bedford Square, achevé en 1783. Il était reconnu alors que le jardin, à la fois commun mais privé, créait un meilleur ambiant pour les habitants et augmentait la vitalité sociale et économique de la ville.

À l'expansion des faubourgs londoniens, la place-jardin était l'élément le plus caractéristique, ce qui rend unique la capitale anglaise. En effet, la construction évolutive de rangées de maisons est l'une des plus grandes contributions britanniques au développement de l'urbanisme européen.